dimanche 19 juillet 2009

Eau 1725 - Restaurant Verviers


Belle surprise que ce nouveau restaurant découvert presque par hasard lors d'une agréable ballade dans la cité lainière.
Merci à Val, notre rédactrice en or pour ses commentaires avisés et ses jolies photos...


L'endroit est très agréable, au calme, sans trop de trafic. Ce quai réaménagé de Verviers à un côté romantique avec sa vue sur Vesdre et ses places de parking judicieusement réparties. Le restaurant Eau 1725 est situé à un jet de pierre de la Maison du Tourisme du Pays de Vesdre.


Le restaurant Eau 1725 est un endroit chaleureux avec un décor sobre egayé par quelques plantes vertes.
A noter, le confort des chaises et des banquettes qui pousse à prolonger son repas bien au delà du dessert...



L'espace est à la fois discret et chaleureux tout comme l'acceuil du patron qui aime ce qu'il fait et qui aime en parler.
Il participe volontiers à la conversation quand on l'y invite, sans pour autant s'imposer.


Nous avons profité du soleil pour prendre le café en terrasse et, malgré l'heure tardive dans l'après-midi, malgré le fait qu'il n'y ait plus personne à part nous, le maître des lieux n'a pas marqué la moindre impatience à nous voir déguerpir.



Au niveau de la carte, on retrouve des spécialités grecques et le patron n'hésitera pas à commenter celles-ci à votre demande.

Nous avons opté pour le Gyros aux champignons gratiné (14,90 €).



Une viande de qualité, tendre et vraiment pas trop grasse (ce qui est malheureusement trop souvent le cas pour ce genre de plat idéal pour camoufler une viande de qualité douteuse). Autre signe de fraîcheur, le plat n'est pas trop épicé et les différents ingrédients se marient bien sans se neutraliser.


Voilà un plat agréable, copieux certes mais pas trop lourd malgré la crème et le fromage. Le chef ne lésine pas sur ce dernier pour un gratin digne de ce nom.
En accompagnement la salade est fraîche, variée et rafraichissante entre les frites et le gyros.
Les prix me semblent tout à fait raisonables et cela se marque même jusque dans les vins. Le vin rouge en pichet (région de Marseille) est un véritable petit bonheur à portée de toutes les bourses.
La maison à bien entendu sélectionné une série de vins grecs présentés et commentés par Didier Evrard.

Un seul petit regret: le pain qui était trop friable et pas suffisamment frais. Même si nous étions en fin de service, un pain du jour, un bon pain bien fait, se doit de tenir toute une journée...
Le tzasiki offert à l'apéritif mérite mieux comme compagnon.

Allez on y retourne au plus vite pour tester la cassolette de gyros flambée au Metaxa (9,80 €) et pour constater que c'est parce que le patron avait oublié le pain habituel qu'il nous a servi "celui de secours"...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié au plus vite...
Seuls les commentaires constructifs seront maintenus.