dimanche 2 novembre 2008

Brasserie du Prince d'Orange - Uccle

Toast aux champignons des bois


Accueil de charme dans ce restaurant Brasserie du Prince d'orange Uccle déjà devenu un classique en moins de 3 ans. Tout au bout de la chaussée de Waterloo et disposant de 2 parking privés, le dernier né du groupe Restauration Nouvelle a tenu toutes ses promesses...
La déco allie le classique et le moderne, un plancher traditionnel, des banquettes orange et des luminaires orange pétant. Le bar, impressionnant sur toute la longueur de la salle, appelle à l'apéro comptoir. Juste derrière, un fumoir cosy avec des jeux de société à disposition.
Le soucis du design se retrouve jusque dans les waters à l'étage... Des magasines de décoration ainsi que les journaux du jour sont disponibles.

Je suis intrigué par le toast aux champignons des bois (13 €). Ici, ce ne sera certainement pas dans sa version standard qu'on va nous le présenter... En effet, les champignons des bois cuits au beurre sont présentés dans un petit parallélépipède rectangle de mie de pain.
Le carpaccio de canard fumé avec sa poêlée de cèpes (14 €) a enchanté mon épouse par sa présentation et le mariage de saveurs particulièrement réussi.
Pour suivre on a opté pour l'elbot poêlé sur lit de légumes grillés, salsifis et beurre blanc aux herbes (15 €): parfait.
J'ai été un moins enthousiasmé par les Tagliolini au beurre de parmesan à la truffe noire (18 €). Le beurre de parmesan fondu rend ce plat un peu écœurant à mon goût...

Dans l'ensemble, le rapport qualité-prix est à souligner dans un quartier connu comme étant parmi les plus chics de la capitale! Un plat du jour à 10 €, c'est une véritable aubaine pour un établissement de style à Bruxelles...

La qualité se retrouve jusque dans le café et sa présentation trop souvent négligés dans la restauration. Ici le cappuccino se prépare à la mousse de lait ou à la crème fraîche selon vos préférences.

A noter enfin la qualité du service. Une fois n'est pas coutume j'aimerais personnifier celui-ci à travers José.
Nous avions déjà repéré l'énergumène il y a quelques années dans son établissement futé "Le Cordon Bleu" à Phnom-Penh au Cambodge. Il a également sévi au Chili avant de venir se poser (définitivement on l'espère) chez nous. Voilà quelqu'un qui réussit à allier bon nombre des qualités qui distinguent un vrai serveur d'un simple poseur d'assiettes: style, efficacité, prestance, humour et discrétion.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié au plus vite...
Seuls les commentaires constructifs seront maintenus.