vendredi 4 juin 2010

Restaurant Visé - Eupen

A Eupen, on connait tous l'hôtel Bosten, certains ont eu la chance de découvrir la Brasserie Delcoeur, d'autres ne jurent que par le Taco.

Et bien le restaurant "Visé" d'Eupen est pour moi la découverte de l'année!

J'avais le vague souvenir d'une friterie futée où l'on buvait du bon vin. Vérification faite, la friterie datait d'il y a 40 ans (mais non je ne fréquentais pas encore ce genre d'endroit à l'époque...), du temps de la maman de l'actuel patron Bernard Visé...

Quant au vin, mes souvenirs étaient exacts, j'y reviendrai plus loin.

L'établissement avait été cité dans une édition ancienne du Petit Futé et c'est en passant à proximité que je m'en suis rappelé. Repas improvisé (sans photos cette fois-ci... désolé - cela me donnera l'excuse d'y retourner bientôt...).

Le restaurant Visé est situé en  bord de Vesdre dans la ville basse à 20 mètres de l'hôtel Ambassador Bosten. L'entrée ne paie pas de mine, on a même l'impression que c'est fermé. Une fois passé le petit hall d'entrée pas très ragoutant, on pénètre dans une première partie du restaurant et c'est tout au fond qu'on comprend que ce n'est pas si petit que ça. Une agréable petite terrasse partiellement couverte vient définitivement mettre fin aux craintes totalement injustifiées que je nourrissais...



On opte pour un lunch et un menu du marché. Le patron est affable et intarissable à propos des vins. Ceux-ci m'ont vraiment fait une excellente impression: pas étonnant, puisque Bernard Visé est sommelier et propose aussi une vinothèque.

Outre les amuses bouches, on nous apporte un consommé de tomates ainsi qu'une verrine maison à base de fromage blanc et de jambon fumé.

Le lunch (choix 2 entrées - 2 plats - 1/4 Bru - 1 verre de vin - 1 café à 20 €)
- Artichaut vinaigrette
- Filet de poisson

Le menu du marché est à 3O €. Je vous recommande chaudement la sélection de vins (+ verre de bienvenue,  eau et café) à 20 €. Cette dernière est un vrai bon plan tant pour ce qui est de la qualité que de la quantité...


C'est tellement rare de retrouver des vins de qualité mais surtout des vins différents de ceux habituellement fournis par les 10 grands distributeurs belges... Ici on fait dans l'originalité avec pour les vins fruités, du véritable fruit et pour les autres, une palette aromatique bien typée.

Exemple avec le verre de bienvenue... Un vin espagnol "Rueda 2005" issu du cépage Verdejo avec un nez expressif, bien fruité et floral (pomme, amande, agrume et même pain grillé). Un parfum qui rappelle un peu le Chardonnay mais avec une plus grande palette aromatique. En bouche il est sec, boisé avec une belle longueur. On retrouve une légère amertume et une belle finale épicée, ce qui lui confère un caractère tout à fait particulier.


Tout d'abord, une petite tasse de soupe au champignon. Celle-ci est épaisse et pas trop épicée.

Ensuite une salade de saumon fumé et de homard. Un plat frais dans lequel on retrouve aussi des crevettes et une "vinaigrette" relevée au wasabi. En cuisine, Nathalie, l'épouse de Bernard offre une cuisine de qualité, des plats généreux et bien équilibrés. Une cuisine de saison avec des ingrédients goûteux.


La salade est accompagnée d'une 1ère Côte de Blaye (Château des Tourtes - Cuvée Prestige 2008). Un sauvignon avec une pointe de sémillon. Ici encore on va retrouver une palette aromatique complexe. Un nez boisé avec de la vanille et de l'abricot. La bouche est bien formée, ronde et harmonieuse avec noisette, beurre, épices et un boisé dominant. 

Avant le plat, on nous propose un sorbet aux fruits rouges. Beaucoup de fruits, pas trop de sucre...parfait.

Côté vin, on passe en Bourgogne pour accompagner le plat (duo de poissons aux asperges): un Saint-Aubin 2007, 1er cru de chez Sylvain Langoureau. C'est un vin gras, long et persistant avec des arômes puissants. Vin équilibré et brioché avec une touche bois-cuir pas trop persistante. 

Le duo de poisson (saumon et cabillaud), est accompagné d'asperges et d'une excellente sauce (consistante et pas trop grasse) elle aussi aux asperges. 

Parmi les fromages proposés, j'opte pour 4 pâtes dures. Une merveilleuse sélection dans laquelle, je retiendrai le parmesan original et le fromage hollandais au goût prononcé, presque caramélisé. 

Pour accompagner tout ça un rouge espagnol: Papa Luna Calatayud 2007. Ce vin produit par le "master of wine" écossais Norrel Robertson. J'ai appris qu'on le retrouve sur de nombreuses grandes tables espagnole.
Il a muri en fûts de chêne français et américain. Issu de quatre cépages, il offre une palette aromatique épicée. C'est un beau vin de caractère produit dans la région située au nord de Madrid dans la province de Saragosse. C'est une région connue pour son arididé et ses terrains quasi lunaires. Est-ce de là que lui vient son nom particulier?

Excellent café (servi dans des tasses isothermes) avec un petit morceau de cake au chocolat maison.

Peut-être influencé par la météo ensoleillée du jour je garde de ce passage au restaurant Visé un souvenir de pur bonheur gastronomique...



Restaurant Visé Eupen





Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Votre commentaire sera publié au plus vite...
Seuls les commentaires constructifs seront maintenus.